Scolarisation : jardin d’enfants – primaire – collège

Cette petite école accueille tous les enfants du village entre 3 et 6 ans. Berbérophones, ils y apprennent les rudiments de lecture, d’écriture de langue arabe (langue employée dés le primaire dans le cursus scolaire), par le jeu, la peinture, le chant, etc…

48 2ecoleAutour de l’école les enfants s’initient à « l’agriculture » en s’occupant d’un petit jardin dont ils récoltent les fruits, leur permettant ainsi d’apprendre quelques lois de la nature et sa protection.

Ce jardin d’enfants qui fonctionne depuis près de dix ans, est bien intégré dans la vie quotidienne du village. Chaque enfant pourra ensuite suivre un cursus scolaire, à l’école primaire au village et au collège.

Deux éducateurs, Lhocine et Abdou, formés à Casablanca avec l’aide de l’Association ATLAS s’occupent des deux classes. Ils sont tous les deux originaires d’Aït Daoud et rémunérés par l’Association Atlas.

41 ECOLE 1

2017-01 enfants sous la neige

Les enfants dans la neige

L’association Atlas poursuit son aide à la scolarisation, avec :

  • Une école primaire publique à AÎt Daoud où un ordinateur a été installé.
  • Un collège à Aït Hani à 6 km du village. Pour y amener les élèves, un bus de 34 places a été offert par une Compagnie d’assurances. Sans ce transport, la plupart des enfants d’Aït Daoud (surtout les filles), arrêteraient leur scolarisation en fin de cycle primaire.

bus-asso-ait-hanni-c148

La commune finance le carburant. Les villageois dont les enfants sont scolarisés au collège donnent 60 Dh (6 euros) par mois pour l’entretien et le salaire du chauffeur. Cet argent est collecté par les membres de la Jemaa, assemblée locale traditionnelle où siège un membre de chaque sous-fraction habitant le douar. Ces différentes sous-fraction sont appelées « Ighs(os) », mot berbère qui désigne un groupement de familles unies par des liens de consanguinité. Chaque membre de la Jemaa est élu par les membres de son Ighs pour une durée d’un an.

Cette année, ce collège devient lycée avec l’ouverture de la première classe de seconde où se rendront les premiers élèves venant du jardin d’enfants d’Aït Daoud ; un long chemin parcouru grâce à l’association ATLAS !  les adolescents pourront ainsi  poursuivre leur scolarisation, sans être obligés de se rendre à Tineghir.

college-ait-hanni-c59